au Café du Canal

Hier, dans la froidure d’un dimanche d’hiver, le soleil venait agréablement réchauffer le sol des rues de Milfontes. J’en ai profité pour aller faire un tour et boire un cafézinho. L’affable et sympathique patron de l’établissement qui fait face au château m’a très clairement signifié que je ne serai plus le bienvenu chez lui tant que je ne remettrai pas de chaussures. J’ai voulu lui citer Michelangelo mais il n’était pas disposé à écouter mes arguments, quel dommage, la conversation aurait pu être passionnante.

« Quel esprit peut-il être à ce point vide et aveugle pour ne pas reconnaître que le pied est plus noble que la chaussure ? »

Cet article a été publié dans Barefoot. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s